Évolution et suivi du bosquito…

Évolution et suivi du bosquito…


Gilles Galopin, physiologiste de l’Agro-campus Ouest à Angers, chargé d’assurer le suivi de l’évolution des plantations est venu voir le terrain, le jeudi 25 février. Il était accompagnés par Gabriel Chauvel et Claire Toulet du Transformateur.

Il a été trouvé une plantation en bon état prête à démarrer, Gilles Galopin s’attendait à voir un sol moins riche, plus minéral

La décomposition du fumier est avancée et ne semble pas poser de problèmes de fermentation anaérobie au pied des plants. Il n’y pas vu de traces de lapins, d’herbe brouté ou de crottes. Cependant, des rongeurs et (ou) des oiseaux ont mangé les glands qui avaient été semés dans les placeaux de chênes. Il n’est pas trop tard pour en ressemer.

Le mouchage des bourgeons terminaux a posé question à gilles Galopin: cela a été fait pour encourager la ramification précoce des plants dans un objectif de taillis. Gilles Galopin proposerait plutôt un recépage après deux ans de plantation, Gabriel Chauvel, pour sa part, attendrait plus longtemps pour le faire… On évoque la possibilité d’essayer les deux : un recépage d’une partie à deux ans et un recépage plus tardif sur une autre.

Il n’a pas encore été constaté de levée des semis de bouleaux

Un rendez-vous à la mi-juin, en fin de période de pousse, sera pris afin de prendre des mesures de croissance, compter le taux de reprise des plants.

La visite s’est poursuivie notamment à l’intérieur des boisements de la SIB en passant voir les vaches dans la stabulation.

Gabriel Chauvel

Les publications du colloque un Boqueteau en ville

Les publications du colloque un Boqueteau en ville

encore disponible auprès des Amis du Transformateur

Le roman-photo

Un journal de bord illustré du chantier participatif de la création d’un boqueteau en ville : le Bosquito sur le site du Transformateur… Les différentes étapes du chantier en dessin et en photos.

22 pages, couleur

Format A4

5 € + frais de port (lettre verte) 3,20 €*

Le mode d’emploi

Alors que les orientations politiques plaident pour épargner les espaces agricoles, notamment quand ils sont directement rattachés aux franges urbaines, il semble fondamental de considérer autrement la nature des substrats urbains et de renouveler les manières de concevoir des plantations modernes. Par leur conception et leurs aspects techniques, les boqueteaux se présentent comme des modèles adaptables pour envisager d’autres dispositifs malins, économes et écologiques de boisement et d’installation d’arbres en ville…

Préface de Marc Rumelhart

30 pages, N&B

Format A5

5 €+ frais de port (lettre verte) 1,60 €*

Pour les 2 ouvrages, frais de port : 3,20 €*

* chèque à l’ordre de : Les amis du Transformateur – Frais de port  = tarif lettre verte en vigueur au 1 er janvier 2018)

nous contacter

L’aventure du Bosquito

L’aventure du Bosquito

Ou comment réveiller la nature dans nos sols

Pour fêter ses 10 ans d’existence, l’association les Amis du Transformateur organise le 21 novembre prochain le colloque « Un Boqueteau en ville » à Saint-Nicolas de Redon, sur la base de la dernière expérience de l’association : le « Bosquito ». Pour cette année 2015, déclarée année internationale des sols par l’ONU, notre objectif est de montrer que les sols de la ville, considérés comme stériles, ont au contraire une grande capacité à revivre et à accueillir la nature, et que nous sommes capables, sans mise en œuvre lourde ou complexe, de les améliorer pour faire naître et se développer simplement un boisement sain.

ob_ae887f_dsc00693

Continuer la lecture de « L’aventure du Bosquito »