Les graines de Transformateur voyagent à travers le monde

Les graines de Transformateur voyagent à travers le monde

ob_757d50_imgp1952

Mercredi matin, Jacques, Romaric et Philippe membres des « Service des Espace Verts et de l’Environnement » de la ville de Nantes sont venus au Transformateur pour observer, étudier et collecter des graines spécifiques au massif armoricain.

Ces graines seront par la suite planter au jardin botanique de Nantes et présener dans un catalogue qui est communiqué à plus de 80 pays dans le monde.

Cela signifie que les graines du Transformateur pourrons se retrouver dans des jardins botaniques aux quatre coins du globe.

 

Deux espèces ont attiré l’attention des naturalistes Nantais :

– la Dianthus arméria

– le sedum album.

 

Si vous souhaitez avoir plus de renseignements sur leurs recherches, vous pouvez vous rendre au jardin botanique de Nantes ( en haut de la gare nord).

ob_9e92cc_fleur ob_f02e28_sedum-album-02-ies

La Dianthus arméria et le sedum album.

ob_339515_photo-catalogue

Le catalogue est disponible au local de l’association

Le catalogue passe en revue la quasi-totalité de la Flore Spontanée régional en présentant chaque année un nouveau thème écologique :

– Récolte saison 2010 : Pelouse, roche continentaux et sables

– Récolte saison 2011 : Bois, landes, prairies

– Récolte saison 2012 : Les milieu humides

– Récolte saison 2013 : le littoral

– récolte saison 2014 : Pelouse, rochers continentaux et sables

Ce catalogue explique aussi les techniques de conservations des graines.

« Afin de préserver la faculter des graines et sememnces orthodoxes figurant dans notre catalogue, nous respectons la méthode suivante :

1 – Séchage à l’air ambiant pendant 4 à 8 semaines

2 – Déshydratation sur gel de Silice en conteneurs étanches (12/18 mois à 4°)

3 – Période d’expédition ( 8/10semaines à l’air ambiant

4 – Nouvelle déshydratation sur gel de Silice ( 4/5 semaines)

5 – Conservation longue durée par congélation ( – 20°) »

Auteur : Association Les Amis du Transformateur

L'association "Les Amis du Transformateur" mène une action expérimentale de retour à la nature maîtrisé sur le territoire d'une friche industrielle à Saint Nicolas de REDON.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ