chantier mars

Chantier mensuel de Mars 2017

Un aménagement au rucher

Entre autres travaux, (broyage de branche, entretien du roncier au potager,…) quelques adhérents aidés de jeunes adultes de la Mapar, ont effectué l’aménagement du rucher. A partir de quelques portes et matériaux de récup’, un claustra a été monté en lisière du rucher. Outre son rôle de tenir à bonne distance le passant de nos amies les butineuses, ce claustra révèle aussi une certaine esthétique.

Un atelier ouvert à tous pour construire des pièges à frelons

En parallèle à ce chantier, l’association avait invité Dominique Chauvière, président de l’association Mémoire fruitière en pays de Vilaine à venir partager son expérience en terme de réalisation de pièges à frelon asiatique. En effet, c’est maintenant qu’il faut opérer le piégeage de printemps (jusqu’en juin, une seconde phase de piégeage a lieu à partir de fin août) !

Comment fabriquer son piège ?

Que faut-il ?

  • un anneau circulaire métallique (ancienne douille électrique pour ampoule , section de tuyau…)
  • 3 bouteilles d’eau vides (dont le diamètre du goulot, pas de vis compris, est égal au diamètre de l’anneau circulaire)
  • un bouchon de bouteille d’eau
  • un cutter
  • une source de chaleur
  • une pince
  • un fil de fer ou ficelle

La construction du piège

A l’aide du cutter, découper deux têtes de bouteilles en biais  – En tenant l’anneau circulaire avec un pince , procéder à la chauffe de l’anneau et à l’aide de l’anneau chaud, percer deux orifices dans la partie haute de la 3ème bouteille.

Enfoncer les deux têtes de bouteilles dans les deux orifices, en plaçant les faces les plus larges vers le haut (afin de limiter la pénétration des eaux de pluies dans le piège. Verser 2 à 3 cm de liquide d’appât (recette ci-dessous) dans le piège. Replacer le bouchon pour fermer la bouteille et fixer une accroche autour du goulot. Votre piège est prêt ! Positionnez-le de préférence autour de végétation mellifère en fleur…

 

Les proportions de la recette de l’appât :

 

– 1 dose de bière brune

-1/2 dose de vin blanc

-1/2 dose de sirop type grenadine, cassis,…

 

Préparer la quantité d’appât en fonction du nombre de pièges construits ( 2 cm de liquide dans chaque bouteille suffit) – renouveler le liquide autant que besoin –

Retirer les pièges de mi-juin à août .

Auteur : Association Les Amis du Transformateur

L'association "Les Amis du Transformateur" mène une action expérimentale de retour à la nature maîtrisé sur le territoire d'une friche industrielle à Saint Nicolas de REDON.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ