Le Transformateur rencontre les jardins partagés d’ici et d’ailleurs

Le Transformateur rencontre les jardins partagés d’ici et d’ailleurs

ob_1cc9f3_mage-titre

C’est lors d’un entretien avec Jérémie Marchaud du centre social de Redon que l’idée d’organiser une journée « rencontre des jardins partagés » fit son apparition.

Il est vrai que les jardins partagés sont très présents et actifs sur le territoire. Il y a le jardin partagé du CIAS d’Allaire, celui de la Pirouette à Gémené-Panfao, le jardin partagé de Bellevue à Redon, le Transfo à St-Nicolas et pleins d’autres. Sans oublier les petits derniers : les Incroyables Comestibles d’Allaire et de Redon.

De plus en plus d’événements liés aux jardinages font leurs apparitions auprès de chez nous telles que : des Trock-graînes ou des vides jardins. Mais peu de ces rassemblements sont spécifiques aux jardins-partagés. Pourtant, ce sont des lieux remplis d’histoire mutualisant des techniques et des savoirs souvent méconnus du grand public.

Continuer la lecture de « Le Transformateur rencontre les jardins partagés d’ici et d’ailleurs »

Le transformateur : lieu d’échanges Franco-Allemand

Le transformateur : lieu d’échanges Franco-Allemand

ob_10bc2e_titre

Lundi 25 août, le site était au centre de l’attention d’une dizaine de jeunes Allemands et Français.

 

Cette visite était dans le cadre d’un échange de jeunes Franco-Allemand organisé par la Fédé (Fédération d’Animation Rurale, Pays de Vilaine) et financé par l’OFAJ. Ce séjour était sous le thème de l’alimentation. C’est dans ce cadre que le Transformateur fut contacté.

C’était sous une fine pluie que lundi nous avons accueilli ce dynamique groupe. Pour la plupart, ils étaient déjà sensibilisés à la protection de la nature. Ils furent donc attentifs à l’impact de l’activité associative sur l’environnement. La majorité des Allemands connaissait au moins un projet de jardin partagé ou jardin ouvrier en Allemagne.

Tout en visitant le site, nous avons échangé sur nos expériences respectives. Plusieurs lieux ont attiré leur curiosité notamment le podium, le jard’andaim avec les z’arbres et la broderie végétale.

Nous avons terminé la visite au potager. Les jeunes ont été impressionnés par l’agencement de ce dernier. Ils ont posé beaucoup de questions sur nos techniques de jardinage surtout sur la permaculture, la culture avec des bactéries et la biodynamie.

Certains d’entre eux pensent revenir en France pour effectuer un SVE ( Service Volontaire Européen) et espérent nous retrouver au Transformateur. Nous leur souhaitons bonne chance.

L’atelier potager : un rassemblement de jardiniers en herbe

L’atelier potager : un rassemblement de jardiniers en herbe

ob_40e6ca_imgp2098

Août 2014

Le potager « des Amis du Transformateur »

Le potager participe concrètement au projet du Transformateur : ramener de la vie dans les friches industrielles et les marais de Redon. Il représente une mission importante au sein de l’association car il est une porte d’entrée majeure sur le site, l’association et son projet.

Le jardin a une vocation potagère et ornementale.

Il est cultivé sans engrais de synthèse, ni pesticides, Il tend vers des pratiques les plus écologiques possibles : amélioration naturelle de la fertilité du sol, gestion raisonnée de l’eau, paillage des cultures, recyclage des déchets végétaux, rotation des cultures. Partagé en parcelles collectives (75%) et individuelles (25%), le jardin est entretenu de façon régulière.
Les jardiniers se réunissent une fois par mois pour organiser les travaux. Ils s’engagent au respect des lieux et du matériel.

Continuer la lecture de « L’atelier potager : un rassemblement de jardiniers en herbe »

Les graines de Transformateur voyagent à travers le monde

Les graines de Transformateur voyagent à travers le monde

ob_757d50_imgp1952

Mercredi matin, Jacques, Romaric et Philippe membres des « Service des Espace Verts et de l’Environnement » de la ville de Nantes sont venus au Transformateur pour observer, étudier et collecter des graines spécifiques au massif armoricain.

Ces graines seront par la suite planter au jardin botanique de Nantes et présener dans un catalogue qui est communiqué à plus de 80 pays dans le monde.

Cela signifie que les graines du Transformateur pourrons se retrouver dans des jardins botaniques aux quatre coins du globe.

 

Deux espèces ont attiré l’attention des naturalistes Nantais :

– la Dianthus arméria

– le sedum album.

 

Si vous souhaitez avoir plus de renseignements sur leurs recherches, vous pouvez vous rendre au jardin botanique de Nantes ( en haut de la gare nord).

ob_9e92cc_fleur ob_f02e28_sedum-album-02-ies

La Dianthus arméria et le sedum album.

ob_339515_photo-catalogue

Le catalogue est disponible au local de l’association

Le catalogue passe en revue la quasi-totalité de la Flore Spontanée régional en présentant chaque année un nouveau thème écologique :

– Récolte saison 2010 : Pelouse, roche continentaux et sables

– Récolte saison 2011 : Bois, landes, prairies

– Récolte saison 2012 : Les milieu humides

– Récolte saison 2013 : le littoral

– récolte saison 2014 : Pelouse, rochers continentaux et sables

Ce catalogue explique aussi les techniques de conservations des graines.

« Afin de préserver la faculter des graines et sememnces orthodoxes figurant dans notre catalogue, nous respectons la méthode suivante :

1 – Séchage à l’air ambiant pendant 4 à 8 semaines

2 – Déshydratation sur gel de Silice en conteneurs étanches (12/18 mois à 4°)

3 – Période d’expédition ( 8/10semaines à l’air ambiant

4 – Nouvelle déshydratation sur gel de Silice ( 4/5 semaines)

5 – Conservation longue durée par congélation ( – 20°) »