Visite « Au Transf’EAU » – été 2019

« au Transf’EAU, vies aquatiques !

 L’eau vivante, habitante du site du Transformateur »

– Jeudi 18 Juillet, à 10h00

– Mardi 27 Août, à 17h30

animé par René, adhérent de l’association et Jérémie Belliot, technicien « Milieux naturels » du Conseil départemental de Loire-Atlantique

Histoires d’eau : comment cohabitait-on avec l’eau autrefois lors de l’activité industrielle, et aujourd’hui avec l’association : les crues, la gestion de l’eau, l’approvisionnement en eau du site,

Que faire d’une friche industrielle en zone inondable ?

L’eau, bénéfique et menaçante, quelles sont les zones refuges?

Le Transformateur et Natura 2000 : site en transition entre ville et marais, son insertion dans la boucle des marais

Organisé dans le cadre des Balades en Nature sur les Espaces Naturels Sensible du département de Loire Atlantique

Conférence à Bretagne Vivante – Antenne Nantes

Conférence : Retour à la Nature d’une friche industrielle

Mardi 25 Juin à 20h15, à Nantes

Que faire d’une friche industrielle en zone inondable ? Comment gérer la nature sans la blesser et sans s’épuiser ? Comment convaincre les habitants de s’investir dans l’entretien de leur paysage ?

L’association « Les Amis du Transformateur » mène une action expérimentale de retour à la nature maîtrisée sur le territoire d’une friche industrielle appartenant au Conseil Départemental de Loire Atlantique, à Saint Nicolas de Redon.

Les Amis ont fait appel à des savoirs-faire ruraux, à des artistes, et aussi à des vaches nantaises pour intervenir et gérer 11 hectares de terrains inondables et d’Espace Naturel Sensible du Transformateur. L’association, limitée en moyens financiers et humains, a développée au cours des 15 ans d’expérimentations, un mode de gestion économe, pratique et ludique, dont le manifeste du « Bosquito » a été présenté en novembre 2015 lors du colloque « Un boqueteau en, ou comment réveiller la nature de nos sols urbains ».

 

Œuvrer sur ce site, si particulier de part son originalité, liant l’urbain au monde agricole et à la biodiversité.

Modalités:

Tarif: Gratuit

Lieu: Maison de quartier la bottière, 147 route de sainte luce, 44300 Nantes

Contact: Vie Associative Bretagne Vivante Pays Nantais – 02 40 50 13 44

 

Au Transf’EAU, vies aquatiques

« au Transf’EAU, vies aquatiques !

 L’eau vivante, habitante du site du Transformateur »

Visite guidée – Samedi 4 Mai, à 14h00

animé par Bénédicte et Anne-Marie, adhérentes de l’association

Histoires d’eau : comment cohabitait-on avec l’eau autrefois lors de l’activité industrielle, et aujourd’hui avec l’association : les crues, la gestion de l’eau, l’approvisionnement en eau du site,

Que faire d’une friche industrielle en zone inondable ?

L’eau, bénéfique et menaçante, quelles sont les zones refuges?

Le Transformateur et Natura 2000 : site en transition entre ville et marais, son insertion dans la boucle des marais

Organisé dans le cadre des Balades en Nature sur les Espaces Naturels Sensible du département de Loire Atlantique

 

Cette animation se fait en partenariat avec Centre Culturel Maritime de Nantes (CCMN) lors de l’escale de la péniche « La Marne » les 3 et 4 mai 2019 à St Nicolas de Redon

 

Côté Pratique:

RDV sur le parking du Transformateur

Animation Gratuite

Inscription :

Par mail : lesamisdutransfo@orange.fr
ou Téléphone : 02.99.71.59.50 / 07.82.10.38.27

balade GB

Come on a nature walk

Tuesday, August 8, 2017 at 5.30 p.m

 

Discover the activities of Les Amis du Transformateur, an association begun by local community members on a former brownfield site belonging to the Loire Atlantique department.

Through sustained actions a variety of plants have been encouraged to grow in the concrete and ashphalt surfaces.  A local breed of cows grazes along former factory walls that have been decorated by graffiti artists.  A cooperative garden, bee hives and woven hedges are all part of this transformation

The visit will be conducted in French and English – free –  reservation : lesamisdutransfo@free.fr

Histoire de site industriel

Histoire de site industriel

Initialement, la principale activité du quartier de la Digue est celle des chantiers de construction des navires pour lesquels on peut nommer les ateliers Simon-Mabon. Lorsque cette activité cesse, se développent des industries liées à l’exploitation du bois. Effectivement, le secteur redonnais est relativement boisé avec de nombreux peuplements de pins maritimes. Cette essence d’arbre pousse dans un sol pauvre et dans des conditions relativement médiocres, ce qui convient au territoire alentour. Les exploitations de bois se développent à partir du milieu du XIXe siècle, où de nombreuses surfaces de landes sont plantées de pins maritimes. Région très boisée, les conditions d’exploitation y paraissent favorable, encourageant ainsi le développement des activités liées au travail du bois. Le bois, abondant autour de Redon devient alors la matière première des industries : scieries et caisseries.

Continuer la lecture de « Histoire de site industriel »