La broderie végétale sur bitume : septembre 2011

La broderie végétale sur bitume : septembre 2011

Des nouvelles de la broderie, piquée et semée en avril : ça pousse, ça, oui. Mais pas du tout ce que l’on a semé ! Ou plus exactement, ce que l’on a semé (graminées et trèfle) est bien là, mais se fait régulièrement tondre à ras par nos lapins. Notre parade avec des cheveux s’est révélée inefficace. Les oiseaux se sont mis également de la partie et ont vidé quelques trous de leur contenu. Pour le reste, on trouve une palette assez riche, venue avec le compost du potager et les semis spontanés de la dalle. La plante dominante est la molène, ou bouillon blanc. On trouve en outre : cardère, douce amère, renouée, pourpier, plantain, amarante, des chardons que j’élimine, un plan de tomate, pas mal de physalis (j’en ai fait une petite récolte de fruits) et une pastèque de fer qui commence à prendre de belles dimensions. Tout ça ne fait pas la broderie bien lisible imaginée au départ, mais mieux vaut en prendre son parti et observer l’évolution de cette bizarre conquête de la dalle.

broderie

Le dessin de la broderie peine à apparaître

molenes

Les plus vaillantes, les molènes, dessinent quelques lignes

Physalis

Les physalis et leurs amours en cage, récolte inattendue

pasteque

La pastèque de fer qui s’échappe carrément du dessin !